Soul Coach

RENCONTRE AVEC LA COACH ELODIE CAVALIER, POUR UN « MEILLEUR MOI »

Elodie_Justabetterme_minsize

Être meilleur, à l’intérieur comme à l’extérieur, c’est le défi qu’on se lance en 2015. Avec le soutien d’Elodie Cavalier, coach détox française dont le programme sur-mesure n’a qu’un seul but : nous permettre d’être davantage en accord avec notre âme et notre corps.

 Pourquoi êtes vous devenue « coach detox » ?

J’ai longtemps travaillé dans de grandes entreprises, confrontée quotidiennement au stress, au surmenage, aux mauvaises habitudes alimentaires et au tabagisme. Et puis un jour, j’ai eu envie de fuir tout ça. Je ne me suis plus sentie « alignée » avec mon corps. J’ai cherche une cure détox globale corps et esprit, mais la seule que j’ai trouvée, c’était à Bali. J’y suis partie trois semaines, cela a été une révélation physique. Et psychologique puisque j’ai décidé d’en faire un métier. C’est un métier encore inconnu en France, alors que tout le monde réclame ce genre de prise en charge. Ici il manque le côté profond : a détox, c’est surtout du thé ou des jus !

 En quoi consiste votre métier ?

Durant plus d’un an, je me suis formée à la nutrition, la naturopathie et aux différentes techniques de bien-être, à la fois à Bali et aux Etats-Unis. Ensuite, j’ai mis au point ma propre méthode, dont l’approche est véritablement holistique. L’idée, c’est de modifier ses habitudes alimentaires mais aussi de proposer des petits exercices quotidien pour aborder le véritable changement intérieur.

 Qu’est ce qui pousse les gens vers vous ?

La porte d’entrée est bien souvent la nutrition. On vient me voir parce qu’on veut perdre du poids, qu’on se sent un peu mou ou bien qu’on est incapable de se remettre au sport… Ou bien tout à la fois ! Car avant de repérer une addiction, un mal-être, on remarque davantage les modifications physiques, les essoufflements, au propre comme au figuré ou des petites maladies chroniques. Celle-ci sont souvent synonymes de fatigue physique et de surmenage, mais tout le monde n’en prend pas forcément conscience !

Comment se déroule le coaching ?

La première étape c’est un bilan de deux heures. Je veux prendre le temps pour tout savoir et définir ensuite un programme personnalisé. Cela me permet de repérer quels sont les blocages à lever, qu’ils soient conscients ou non et comment la personne veut avancer dans sa vie. La nutrition est un fil conducteur, elle va aider quelques soient les objectifs. A la fin de ce premier rendez-vous, je fournis un programme alimentaire, notamment pour rééquilibrer les carences et corriger les mauvaises hygiènes de vie.

Ensuite, je donne des petits exercices qui vont correspondre aux vies et besoin de chacun. Se poser une question chaque jour, se prendre en photo. Lire un magazine en même que le café du matin, sans penser à tout le stress de la journée. Le but c’est de les rendre autonome, pas de faire des tonnes de rdv. En moyenne c’est un bilan, suivi de cinq ou six étapes lors desquelles on se voit forcément.

Que pensez vous des cures de jus ?

C’est positif, cela peut créer une sorte de déclic. Pour démarrer c’est bien, ensuite idéalement on les intègre à sa diète hebdomadaire, quotidienne si on peut. Globalement nous manquons tous de vitamine et ces jus pressés à froid nous permettent de les obtenir facilement et sans les calories et les fibres d’un smoothie.

Avez vous modifié votre alimentation depuis que vous êtes coach ?

J’ai supprimé les laitages et je n’ai plus d’allergie depuis. Comme tous monde, j’avais mes addictions : j’étais accro au coca zéro et j’ai réussi à le retirer totalement. Je mange aussi deux fois plus de légumes qu’avant. Je fais pas mal de soupes, que je prépare le dimanche soir et que je congèle. C’est une bonne astuce pour gagner du temps et ne pas avoir à cuisiner tous les jours pour son dîner healthy !

Votre astuce quotidienne pour aller bien ?

Tous les matins, j’ai mon petit rituel pour rayonner : je me réveille, je bois de l’eau et je reste une minute au lit. Je ferme les yeux et tout en respirant lentement, je me visualise dans un endroit au soleil qui représente mon moment de bien-être idéal. Cela permet de démarrer de manière plus positive, en souriant et de prendre les évènements de la journée avec du recul. Je glisse aussi des petites phrases d’inspirations dans mon  portefeuille. J’ai un faible pour celles qui sont attachées aux sachets de Yogi Tea, que je bois tous les matins. 

Votre mantra ?

Quand on a construit l’intérieur, on est plus fort pour affronter l’extérieur.

www.justabetterme.com

FacebookTwitterStumbleUpon
Author Image

À Propos De Marie Létang-Horay

Journaliste beauté depuis 2002, Marie Létang-Horay a contribué à de nombreux magazines français : Madame Figaro, Le Figaro, Gala, Mixte, Vogue Paris… Free-lance, elle écrit désormais pour les rubriques Lifestyle et se passionne pour les voyages, la healthy food et le bien-être. Egalement auteur de nouvelles, lorsqu’elle n’est pas en train de tester un spa à l’autre bout du monde, elle continue d’écrire. Elle possède un blog dédié aux mamans, plein d’infos et de bons plans : http://vivementmercredi.fr/