Soul Coach

« JE ME SERS DE L’ARGENT POUR ÉVEILLER LES CONSCIENCES. »

Eliane-7667_CC_01a__Low

Après son premier livre La Jeune Millionnaire écrit en collaboration avec Marc Fisher, Eliane Gamache-Latourelle lance son 2e livre, la Jeune Millionnaire en affaires. Pour la jeune femme, parler d’argent est une façon de véhiculer des messages bien plus riches encore…

Quelle est ta relation avec l’argent ?
C’est une saine relation. L’argent est pour moi une énergie qui doit circuler. Souvent les gens utilisent l’argent pour faire le mal, financer les guerres, s’évader avec des plaisirs éphémères. Ma mission dans la vie est de montrer aux gens comment utiliser l’argent pour faire le Bien sur Terre. Je leur apprends à redistribuer. C’est ce que je connais.

D’où vient cette passion pour l’argent ?
Je suis passionnée par les affaires. Le seul élément qui est intéressant dans les affaires, c’est l’argent. Les profits en affaires. Très jeune, je disais que j’allais faire de l’argent et je savais déjà comment j’allais l’utiliser. Pour faire le bien. C’était une évidence.

Tu dis que l’argent est une énergie?
Sans argent on ne peut rien créer. Quand on crée, on est dans un état vibratoire, créer des projets, mettre des idées en place, de la musique, une énergie créative, ça ne stagne pas, ça circule, pour donner et recevoir.

L’argent est-il nécessaire au bonheur ?
Non. Pas nécessairement. Les gens les plus malheureux ont souvent beaucoup d’argent. Robin Williams, Michael Jackson. Argent n’égale pas bonheur, mais ne signifie pas malheur non plus. Avoir de l’argent nous permet de diminuer notre insécurité financière pour nous donne une plus grande liberté.

Pour ceux qui savent lire entre les lignes, ton livre est parfois très spirituel et rempli de sens cachés, tu parles de la Trinité, de l’amour inconditionnel…
Quand on parle d’argent, on veut inspirer les gens, mais c’est aussi une bonne façon de faire passer des messages qui passeraient moins bien au premier degré. Si on mettait ces messages en lumière au premier abord, mon livre serait moins lu. Je n’aurais pas la chance de pénétrer des milieux très fermés, des cercles de hauts dirigeants. Les gens d’affaires ne liraient pas ce que je veux enseigner.

Quel est le message le plus important que tu souhaites livrer aux gens ?
Que tout est AMOUR. Toujours. Que tout est possible. Qu’il faut être soi-même. Être dans notre vérité intérieure. Quand on est authentique, on est heureux.

Crois-tu que les gens sont réceptifs ?
Les gens ne voient pas toujours mes messages. Ils prennent ce qu’ils veulent bien entendre. Il y a 10 niveaux de spiritualité dans mes livres. On prend ce qu’on est prêt à entendre selon notre niveau conscience. Je franchis des niveaux tous les jours. Si j’évolue, les autres aussi. Par niveaux je parle de taux vibratoires qui changent à l’intérieur de nous tous. Ça ne s’explique pas nécessairement. Ça dépend de l’ouverture à tout ce qui existe. L’idée est de ne pas se mettre de limite pour accueillir tout ce qui est présent et qu’on ne voit pas… le grand mystère !

Est-ce que les millions sont à la portée de tous ?
Les gens ont tous le potentiel de faire de l’argent, mais pas de la même façon, il faut le faire dans un domaine dans lequel on est bien. La base est d’être en phase avec soi et dans son domaine. Il y a autant de façons de faire de l’argent qu’il y a d’humains. Le potentiel est là. La mécanique existe. Ça se fait. Dans tous les domaines, il existe une façon de faire.

Tu as aussi le don de voir les blocages des gens…
Je ne sais pas si c’est un don ou une analyse extrême, mais je peux voir tout de suite ce qui empêche un individu de prendre son envol. J’ai besoin d’une parole et d’une vibration. Ça vient de la pratique. Quand j’étais pharmacienne, je voyais les blocages, les traumatismes. Ça les aidait les gens à prendre leur envol.

Quel est le plus grand blocage de notre société ? Le paraître. Vouloir bien paraître. Tout faire pour que ça paraisse bien aux yeux des autres et de la société. La fausse perception qu’on crée de toute pièce. On crée une fausse perception pour faire de l’argent. Pour avoir des votes aux élections, des clients, des partisans, des cotes d’écoutes, des lecteurs. Par peur du jugement.

De quoi parle ton prochain livre ?
La jeune millionnaire en affaires. Pour ceux qui aimeraient se lancer en affaires et qui n’osent pas. La vérité et la façon de faire. Un livre moins spirituel mais rempli de conseils pratiques qu’on peut appliquer. Je veux montrer la réalité.

Toujours en collaboration avec Marc Fisher ? On le fait encore ensemble. C’est mon mentor, mon âme sœur de travail. L’un ne va pas sans l’autre. C’est un maître spirituel. On se comprend sans se parler. Il m’enseigne la vie, l’amour de soi, le bonheur.

12122774_10153506248295617_6158131606430799807_n

FacebookTwitterStumbleUpon
Author Image

À Propos De Judith Ritchie

Fondatrice de JolieSoul et experte internationale des spas, du wellness et de la beauté, Judith Ritchie a occupé le poste de Rédactrice en Chef Beauté du ELLE Québec avant de s’envoler pour Paris en 2009 pour devenir Rédactrice en Chef à Beauté de L’OFFICIEL de la Mode et de la Couture jusqu'en 2013. Entre ses allers-retours Montréal-Paris, elle donne des conférences sur la beauté holistique et dirige son site JolieSoul. Elle est l'auteur du livre 300 Raisons d'Aimer Paris.